mercredi 16 août 2017

Le P'tit Quinquin a drôlement grandi

15 août 2017 : longue journée ensoleillée passée à observer l'équipe (une trentaine de personnes) de Bruno Dumont, en plein tournage de la suite du P'tit Quinquin, à savoir Coin-Coin et les Z'inhumains (titre provisoire). Cela se passait à Audinghen dans le Pas-de-Calais. Plus précisément rue du Cimetière; la bien nommée.

Seize plans, une cinquantaine de prises, environ quatre minutes de film au total. Mais chut !... Nous avons promis de garder le secret. "Et le règlement, c'est le règlement", comme dirait le commandant Van der Weyden (Bernard Pruvost)...

La voiture du commandant Van der Weyden et du lieutenant Rudy Carpentier
sur ses quatre roues.

Merci, entre autres, à Bernard Pruvost, Philippe Jore et Alane Delhaye (qui a bien grandi depuis le tournage de la première saison en 2013!) pour leur disponibilité...

Autant rassurer les âmes sensibles: à quelques centaines de mètres de là, l'étonnant blockhaus d'Haringzelle ne contenait plus de vache!

vendredi 4 août 2017

Le Chant des oiseaux

À l'occasion de la projection récente dans l'église Saint-Pierre de Prades (Pyrénées-Orientales) du film Casals, la força d'un silenci, j'ai eu le plaisir de croiser l'acteur catalan Joan Pera qui y interprète le grand violoncelliste et chef d'orchestre Pablo Casals (1876-1973).


Joan Pera à Prades.
Photos : Thierry Lefebvre

Le film s'achève sur le magnifique Cant dels Ocells (Chant des oiseaux), que nous avions évoqué avec Cécile Raynal dans notre ouvrage sur l'histoire de la Chaîne thermale du soleil. C'est en effet à Molitg-les-Bains, non loin de Prades, que Casals et Mieczylaw Horszowski avaient l'habitude de jouer ensemble ce symbole de la lutte anti-franquiste.
Le livre d'or du Grand Hôtel (reproduit partiellement dans l'ouvrage), le piano Steinway et un magnifique carillon conçu par Casals en témoignent encore de nos jours.

Ci-dessous : Casals et Horszowski, enregistrés à l'occasion de leur invitation à la Maison Blanche, le 13 novembre 1961...